16 septembre 2019

L’enquête de satisfaction, un outil performant pour écouter ses clients ?

L’enquête de satisfaction est la clé pour écouter et comprendre ses clients ! Longtemps

“Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs.”

Sam Walton, créateur de la chaîne de magasins Wal-Mart

Selon Wikipédia “la norme ISO 9001 définit des exigences pour la mise en place d’un système de management de la qualité pour les organismes souhaitant améliorer en permanence la satisfaction de leurs clients et fournir des produits et services conformes.”

Ainsi, la norme ISO 9001, consciente de cette règle d’or du client roi, a introduit le concept d’orientation client depuis la version 2000. Elle évoque depuis le client à 3 reprises :

  • Dans le chapitre « 5.2 Ecoute client ». Il s’agit là de l’écoute « amont », l’écoute marketing qui consiste à identifier les besoins et attentes des clients, du marché, de la réglementation pour évaluer les opportunités d’amélioration et mieux. On situe au niveau du processus de management. On peut parler d’écoute stratégique. Nous reviendrons sur ce concept à l’occasion d’un prochain article.
  • Dans le chapitre « 7.2 Processus relatif au client ». Il s’agit ici de l’écoute opérationnelle des besoins du client qui se traduit concrètement au niveau du processus commercial.
  • Dans le chapitre « 8.2.1 Satisfaction du client ». Il s’agit là de l’écoute rétroactive (feed-back) qui consiste à évaluer le niveau de satisfaction des clients. C’est à ce niveau que la version de novembre 2008 de la norme ISO 9001 apporte quelques précisions au travers d’une note complémentaire et c’est sur ce point que nous reviendrons dans cet article.

En effet, la norme précise que l’enquête de satisfaction n’est pas le seul outil de  mesure de la satisfaction du client. Cette mesure peut se faire au travers de l’analyse :

  • des remontées d’informations du terrain (distributeurs, commerciaux, techniciens, …)
  • des marchés perdus / gagnés
  • des retours positifs et négatifs (réclamations)

Cette précision est due au fait que bon nombre d’entreprises, non conscientes des apports d’une enquête de satisfaction, réalisent des enquêtes stériles plus par souci de conformité à la norme que par volonté de progresser pour mieux satisfaire leurs clients. Autrement dit, la norme précise, entre les lignes, qu’il est préférable d’analyser des informations pertinentes plutôt que de procéder à des enquêtes qui n’apportent pas de valeur ajoutée.

Cependant, une enquête de satisfaction préparée, menée et analysée avec méthode, objectivité et rigueur reste un excellent moyen de déterminer des pistes de progrès pour améliorer le niveau de satisfaction de ses clients et ainsi les fidéliser. Il ne faut donc pas s’en priver…

Une enquête de satisfaction apporte de nombreux bénéfices parmi lesquels :

  • Démontrer de l’intérêt pour les clients
  • Améliorer l’image de marque
  • Sensibiliser le personnel aux attentes des clients
  • Compléter les exigences clients à prendre en compte
  • Définir de nouvelles orientations (stratégie / politique / objectifs)
  • Améliorer la satisfaction des clients
  • Fidéliser les clients Démontrer de l’intérêt pour les clients
  • Améliorer l’image de marque
  • Sensibiliser le personnel aux attentes des clients
  • Compléter les exigences clients à prendre en compte
  • Définir de nouvelles orientations (stratégie / politique / objectifs)
  • Améliorer la satisfaction des clients
  • Fidéliser les clients
  • Comprendre les raisons de la perte d’un / des client(s)
  • Comparer la mesure interne des performances avec la perception du client (Cf. L’orientation client dans le cycle de la qualité) pour améliorer le système d’indicateurs et affiner les objectifs

La mise en œuvre d’une enquête de satisfaction doit se faire méthodiquement, en plusieurs étapes :

– Étape 1 : le cadrage (détermination des objectifs, de la cible, de l’échantillon)

– Étape 2 : l’élaboration du questionnaire

– Étape 3 : la diffusion de l’enquête

– Étape 4 : l’analyse des résultats

– Étape 5 : la communication des résultats

En conclusion, vous l’avez compris, l’enquête de satisfaction est le meilleur outil pour écouter ses clients.

Vous pouvez vous appuyer sur des spécialistes des enquêtes de satisfaction comme Afrik Survey pour vous accompagner dans vos enquêtes !

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :